top of page

Quand le couple va mal, il hésite à consulter un spécialiste:il s'imagine qu'il va trouver des solutions par lui même, qu'avec le temps, cela va s'arranger...

La thérapie de couple, tout comme la thérapie individuelle, est une démarche répondant au désir de quitter une souffrance. Tout comme une personne en difficulté, en détresse, peut demander de l'aide avec un espoir légitime d'être secourue, un couple peut effectuer une telle démarche. L'aide extérieure devient nécessaire pour retrouver une harmonie conjugale. Tel est le sens général d'une thérapie de couple.

 

Pourquoi une thérapie de couple ?

Les raisons qui amènent un couple à consulter sont nombreuses et variées : 

Ce qui a créé le lien,  au moment de la rencontre,  peut devenir au fil des années source de conflits, d'incompréhensions, et d'agacements. 

 

Désillusions, désenchantements (après la phase "de lune de miel"), fréquentes disputes, mises au points, demandes d' éclaircissements exposées en présence d'un tiers (le thérapeute) ayant la distance et les connaissances requises pour aider le couple à mieux appréhender et comprendre une situation complexe.

 

La découverte fortuite ou annoncée d'une infidélité, l’arrêt total de relations intimes, une lassitude due à un quotidien devenu ennuyeux, le sentiment de solitude ou d'abandon de l'un des partenaires, un changement de dynamique familiale (perte d'emploi, déménagement, départ des enfants, retraite, maladie)

 

Certains viennent car ils sont dans l'incapacité de fonctionner ensemble au quotidien malgré des sentiments forts, et parfois ces difficultés sont si importantes qu'une demande ou une décision de divorce est déjà engagée.Pour d'autres, le thérapeute est sollicité pour rétablir une communication devenue impossible, ou bien lorsque les circonstances familiales,  économiques ou affectives rendent la séparation difficile, et obligent  le couple à cohabiter.

 

Engager un travail thérapeutique commun peut permettre de se séparer dans une moindre souffrance et la thérapie est alors plus spécifiquement liée au travail du deuil de cette relation. Sachez toutefois que l'on peut aussi consulter seul(e) en thérapie conjugale, lorsque le partenaire ne souhaite pas ou ne peut pas participer.

 

Le thérapeute de couple n'est ni un avocat ni un magistrat, et donc il ne fait généralement ni d’arbitrage, ni de jugements. Il est engagé par le couple pour le couple .

Il aide à restaurer la parole et occupe la place d'un tiers neutre et bienveillant. Son écoute est globale, le  couple est compris et accompagné comme une entité à part entière. L'objectif final de la thérapie est de surmonter et dépasser la crise, afin de restaurer et augmenter la complicité et l'intimité du couple, quand c'est possible, et redevenir un couple heureux.

Les consultations de couple, comment et à quel rythme ?

La thérapie de couple invite, quel que soit le nombre d’années de vie commune, à regarder différemment son partenaire, à s’entendre dire les mots que l’on avait du mal à formuler, à comprendre des attentes intimes, à exprimer des désirs enfouis. On y réapprend à se parler et à s'écouter.

Il est recommandé de travailler en couple, mais le travail thérapeutique peut se faire avec un seul des partenaires.

Engagée par le couple pour le couple, je peux être amenée à vous voir en séances individuelles à certains moments.

Le rythme des consultations est adapté à votre problématique et vos disponibilités.

THÉRAPIE DE COUPLE

bottom of page