Le fossé orgasmique

Mis à jour : 26 oct. 2019

Les femmes obtiennent un #orgasme moins souvent que les hommes. C’est un fait. (3 orgasmes masculins pour 1 orgasme féminin/couples #heterosexuel /Usa)

Entrons dans une chambre à coucher, pour essayer de comprendre ce fossé orgasmique entre les femmes et les hommes:

cette différence dépend du type de relation engagée : plus la #relation est investie plus le fossé diminue , alors qu’il se creuse dans le cas d’une relation passagère. Cet écart se réduit considérablement lorsque le #partenaire a une bonne connaissance du #clitoris .Enfin, le #cunilingus est la #stimulation plébiscitée par les femmes qui attestent majoritairement que c’est la recette gagnante pour les faire atteindre le plus sûrement la jouissance ( en dehors de la #masturbation ). Le facteur déterminant est également la façon dont nous communiquons nos #désirs et nos attentes sur le plan sexuel, notre attitude à l’égard de ce #plaisir sexuel. Et comment nous communiquons nos #préférences à nos partenaires.

Privilégier le #dialogue, la #confiance, et l’attention à l’autre est une piste à emprunter dès le début.


source Clinical Psychology Review

Volume 21, Issue 6, August 2001, Pages 879-906



#orgasme #plaisir #couple #cunilingus #masturbation #educationsexuelle #sexologue #virginieclarenc #therapiedecouple #paris #morlaix #lannion #plestinlesgreves #desir #libido #caresses #preliminaires


38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

14 Février 2021

Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout! Tout le monde n’aime pas feter la Saint Valentin, et après tout...chacun ses goûts. Néanmoins, c’est l’occasion de se souvenir que les évidenc

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now