Le fossé orgasmique

Dernière mise à jour : 26 oct. 2019

Les femmes obtiennent un #orgasme moins souvent que les hommes. C’est un fait. (3 orgasmes masculins pour 1 orgasme féminin/couples #heterosexuel /Usa)

Entrons dans une chambre à coucher, pour essayer de comprendre ce fossé orgasmique entre les femmes et les hommes:

cette différence dépend du type de relation engagée : plus la #relation est investie plus le fossé diminue , alors qu’il se creuse dans le cas d’une relation passagère. Cet écart se réduit considérablement lorsque le #partenaire a une bonne connaissance du #clitoris .Enfin, le #cunilingus est la #stimulation plébiscitée par les femmes qui attestent majoritairement que c’est la recette gagnante pour les faire atteindre le plus sûrement la jouissance ( en dehors de la #masturbation ). Le facteur déterminant est également la façon dont nous communiquons nos #désirs et nos attentes sur le plan sexuel, notre attitude à l’égard de ce #plaisir sexuel. Et comment nous communiquons nos #préférences à nos partenaires.

Privilégier le #dialogue, la #confiance, et l’attention à l’autre est une piste à emprunter dès le début.


source Clinical Psychology Review

Volume 21, Issue 6, August 2001, Pages 879-906



#orgasme #plaisir #couple #cunilingus #masturbation #educationsexuelle #sexologue #virginieclarenc #therapiedecouple #paris #morlaix #lannion #plestinlesgreves #desir #libido #caresses #preliminaires


46 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout